Feel free to use this image just link to www.rentvine.com

Pas de caution : comment faire ?

Si vous n’avez pas de caution disponible, mais que vous avez besoin d’un prêt important, il reste une alternative : mettre en avant une garantie. Il s’agit ici d’un bien dont vous disposez l’acte de propriété et qui est de la même valeur que le crédit demandé. Mais attention, c’est une arme à double tranchante. Dans le cas où vous n’arrivez pas à respecter les mensualités, la banque aura toute autorité de saisir le bien en question et de le mettre en vente afin de couvrir l’emprunt.

On confond souvent crédit hypothécaire et crédit avec garantie. La différence est que le premier touche uniquement les biens immeubles. Et dans le cadre d’un tel engagement, il est possible d’émettre une clause comme quoi la banque doit vous accorder quelques mois de plus afin de trouver une autre solution que la mise en vente aux enchères du patrimoine placé en garantie.

Les microcrédits : l’option la plus simple pour un chômeur

Si votre but est de créer votre propre activité afin de sortir du chômage, la meilleure alternative reste tout de même de recourir aux microcrédits. Ce sont des prêts personnels accordés aux jeunes entrepreneurs par différents établissements. Afin d’y prétendre, vous devez pouvoir exposer votre projet et convaincre les emprunteurs. Après quoi, vous aurez droit à un capital de 300 à 3 000 euros environ pour un échelonnement sur 6 mois à 3 ans.

La difficulté dans une demande de microcrédit est la recherche du meilleur taux. LE TAEG d’un emprunt de ce type varie en fonction des établissements et de la qualité du projet à financer. Par contre, un des avantages est que vous n’aurez pas de frais de dossier ni d’assurance à payer.

Rate this post