Principes de base d’un mémoire technique pour des travaux de peinture

Lorsque qu’une entreprise lance un appel d’offres pour un ouvrage quelle que soit sa nature, tous les candidats à l’annonce doit appuyer leur candidature par un document appelé : mémoire technique. Bien que la rédaction de ce document doive être personnalisée, il existe quand des règles communes à suivre lors de sa rédaction comme c’est le cas pour une offre de travaux de peinture.

Travaux d’entretien, de réparation et de maintenance courants consécutifs à des faits réguliers

Pour des travaux d’entretien, de réparation et de maintenance courants consécutifs à des faits réguliers, chaque candidat doit mentionner dans son mémoire technique ces quelques points. Tout d’abord, il doit apparaître dans le dit document le nombre d’ouvriers qui feront les travaux et ceux qui s’occupent de l’astreinte technique. Par la même occasion, il faut mentionner les dispositifs nécessaires pour assurer l’astreinte ainsi que la méthodologie. Le candidat doit par la suite informer le propriétaire sur l’organisation du chantier sans oublier d’inscrire les références des principales fournitures. Un point important à ne pas manquer lors de la rédaction d’un mémoire technique pour ce genre d’intervention est la spécification du délai d’exécution des travaux.  Enfin, il est impératif que le mémoire technique comporte les propositions correspondantes au développement durable ainsi que la proposition financière.

Travaux d’entretien, de grandes réparations et d’équipement d’un bâtiment

La présentation d’un mémoire technique est également sollicitée pour répondre à une offre qui se rapporte à des travaux d’entretien, de grandes réparations et d’équipement d’un bâtiment public. Pour commencer, le candidat va faire une auto-présentation globale en mentionnant ses qualités, ses expériences et ses références. Ensuite, il doit présenter ses moyens à savoir les moyens humains et matériels qu’il compte affecter pour réaliser les travaux. La présentation du personnel est obligatoire dans le mémoire technique à cet effet.

Après les moyens, le candidat doit transcrire dans le mémoire technique la méthodologie d’intervention. Pour cela, il doit détailler la méthodologie relative à la mise en chantier ainsi l’organisation des travaux. Il n’est pas rare que l’acheteur indique dans son offre la présence de travaux urgents. Si tel est le cas, le candidat doit proposer une méthodologie s’afférant à cette demande. Bref, peu importe les besoins du marché, l’entreprise soumissionnaire d’offres devra se montrer flexible et apte à réaliser le projet indiqué dans les normes, et dans le total respect de l’environnement.

Principes de base d’un mémoire technique pour des travaux de peinture
Rate this post